Démarrer ou arrêter la musique

Musique en roseau : CHUNQUITUY




PRESENTATION 

Cliquez pour agrandir l'image
En langue Quechua CHUNQUITUY est un terme affectif adressé à l'être aimé.
Ce groupe est formé de cinq musiciens de générations différentes mais liés par un même ciment musical qui est au départ un musicien Suisse fou mais de cette bonne folie qui perdure justement pendant des générations…..

Je vais résumer très rapidement l'histoire de ce musicien qui commence dans les années 60…
Gilbert Favre , c'est donc de lui qu'il s'agit, part dans les années 60 dans le désert d'Atacama au Chili pour accompagner un archéologue.

Au bout de quelques temps, Gilbert  se lasse  de son archéologue et de ses cailloux et le laisse en plein désert d'Atacama pour partir, muni de sa clarinette, à Santiago de Chile.

Là il rencontre la grande folkloriste Chilienne Violette Para : le grand amour.
C'est elle qui lui fait apprendre la Kena et qui l'oblige à jouer les yeux fermés pour ne pas en séduire une autre….
Au bout d'un moment (4 ans je crois), notre Suisse fuit à nouveau et part pour la Bolivie.

Là, il forme un groupe, Los Jairas et c'est le succès immédiat.
De plus, le fait qu'un Gringo joue de la kena, intéresse toute la classe aisée Bolivienne à qui il permet de redécouvrir sa musique.
Il fonde également à La Paz un cabaret appelé La Naira et où selon les dires le Che Guevarra aimait venir boire des coups et écouter la musique.
Il est aussi le créateur du Néo Folklore avec le guitariste Alfredo Dominguez et le charanguiste Ernesto Cavour.



Cliquez pour agrandir l'image

Dans les années 70 il rencontre Jean Vidaillac et le groupe Los Gringos est né.
C'est à cette époque que je rencontre le musicien que je n'écoutais que par disques.
Jean et Gilbert sont toujours restés indissociables  et ensemble ont créé les stages de musiques des Andes de Moisdon la Rivière (voir le site dans les liens) afin de transmettre ce répertoire Bolivien et surtout l'esprit et l'émotionnel de cette musique.
Gilbert nous a quitté en 1998 et Jean à continué les stages dont sont issus de nombreux musiciens comme Flavien et Marine que le hasard à emmené vivre à Toulouse.
Pour ma part, je jouais il y a déjà trente ans avec François, on se retrouve donc.
Quant à Miguel déjà tout petit, il écoutait et travaillait les pièces des Jairas et du Gringo bandolero.

Voilà comment est né ce groupe, d'une rencontre peu commune qui tisse les générations.
La musique que nous présentons ne veut pas copier Los Jairas ou El Gringo car aucun musicien n'est imitable. Par contre ce qui est transmissible en musique est un état d'esprit, un style et une émotion forte et sentie.
                                                                                                                                                 
                                                                                                                                              JEAN-PIERRE LAFITTE



                      DIFFERENTS MODES D'INTERVENTION




1) Concert en hommage au musicien Gilbert Favre



Le répertoire est choisi en hommage à Gilbert Favre et au groupe Los Jairas qui dans les années 60 a relancé la musique des indiens dans la bourgeoisie Bolivienne.

Ces pièces musicales emblématiques sont toujours en cours de nos jours en Bolivie et font partie du patrimoine national.
Elles sont la jonction entre la musique Indienne et la musique créole.

Le spectacle se déroule comme un voyage entre les diverses régions de la Bolivie illustrées par ces musiques tant expressives.
Vous pourrez entendre, huaynos, cuecas, takiraris, tinkus, morenadas, yaravis ………et tant d'autres rythmes représentatifs de ce peuple.

Le concert se présente sous la forme d'une suite musicale chronologique illustrant les diverses rencontres et péripéties de ce musicien hors pair (Violeta Parra, Alfredo Dominguez, Ernesto Cavour, Jean Vidaillac, etc….).



2) Concert et présentation de la culture des hauts plateaux Boliviens avec les Associations Ñanta et Voix Libres..

Cliquez pour agrandir l'image
Ñanta :    www.centro-nanta.org/

Outre le groupe CHUNQUITUY, cette intervention musicale est faite en collaboration avec l'Association Ñanta  , et le restaurant Bolivien EL CHASKI situé au 6 rue de la Colombette à Toulouse.
Cette association qui fait un travail  sur l'alphabétisation des enfants de la rue de Sucre  propose des productions faites par ces mêmes enfants ( artisanat, disques…).
Ecoute de la musique, apprentissage de danses, sicuris (ensemble de flûtes de pan et grosses caisses), artisanat avec Ñanta et restauration avec EL CHASKI : bref, tout un programme festif….


Voix Libres :    www.voixlibres.org

Elles accompagnent les enfants pauvres de Bolivie, vers des projets durables et solidaires.
Cette formation acquise, leur permet d'abandonner la mine, la rue, les petits boulots auxquels ils étaient promis, pour un avenir beaucoup plus serein. L'artisanat et le Quinoa sont directement importés de Bolivie par Voix Libres.

Voir une vidéo du groupe Chunquituy


Nous avons joué au Festival Musiques en bouche en septembre 2009 à Labastide St Sernin. A la fin de notre concert, nous avons été rejoints sur scène par les élèves de l'école de musique de Labastide (EMA). Ensemble, nous avons interprété 2 morceaux extrêmement populaires en Bolivie : "Baila Cholita" et "Célia"



Plaquette à télécharger


JEAN-PIERRE LAFITTE

Cliquez pour agrandir l'image
Musicien spécialiste des instruments de musique en roseau du bassin méditerranéen et des Andes.
Depuis tout jeune il fabrique et joue ses instruments.
Avant de s'intéresser aux musiques des pays d'Oc il a pratiqué la musique des hauts plateaux des Andes avec les plus grands (Goyo Cespedes, Gilbert Favre ).
C'est en hommage à ce dernier musicien qui est le précurseur avec le charanguiste Ernesto Cavour et le guitariste Alfredo Dominguez du Néo Folklore Bolivien que Jean-Pierre et ses musiciens ci-après cités vous présentent ce concert.
Il joue la kena et la zampoña.

ANDREA LABORDE

Cliquez pour agrandir l'image
Andrea Laborde a partagé sa vie entre l'Afrique, la France et le Chili qui l'a vu naître. Passionnée de musique caribéenne, elle a grandi au son des chansons du folklore chilien, argentin, péruvien et vénézuélien que chantaient ses parents, intégrants de groupes de folklore latino-américain. Elle apprit le chant au sein de la chorale d'enfants que dirigeait sa mère au Mozambique où elle s'initia aux instruments de percussion comme le bombo, les maracas, les claves, ainsi qu'àla guitare mais sa voix est son instrument de prédilection.
Artiste de rue à Paris dans ses jeunes années, elle se produit depuis 2002 dans le Sud Ouest de la France avec son groupe Andrea Cristal.
Avec le soutien de MOBILARTS, elle a enregistré le disque Aguas Calientes à Toulouse fin 2007.
Depuis sa rencontre avec des amis chiliens début 2009, elle est revenue pour son plus grand bonheur à ses premières amours folkloriques en intégrant les groupes Andadas, Canto Urbano, puis en 2010 Chunquituy.

FRANCOIS KNAB

Cliquez pour agrandir l'imageMusicien poly-instrumentiste : chant, guitarron, flûtes, saxos, mandoline...
Fondateur et arrangeur du groupe de musique métisse BAROCO, son goût et sa connaissance des musiques folkloriques latino-américaines ainsi que sa polyvalence instrumentale (flûtes,saxophones, guitaron mexicain,guitare, chant...) lui ont permis de participer à des formations aussi diverses que Quillatilt, Bernardo Sandoval, Los Guanacos (CD Ayer y Hoy - Arion) , Mariachis Jalisco, La Calaca (La Calaca Huapanguera, Tierra Caliente chez Iris Music), Philippe Berthaut (chanson française)
Sa curiosité musicale et culturelle l'a aussi amené à intégrer les formations de Driss Bousena (musique Gnawa) et Macoura Traoré Band (Mali), ainsi  que de créer la fanfare de musique mexicaine Nopal Abra.

JACQUES SAUX

Cliquez pour agrandir l'imageChant, charango, percussions.
Baigné dès son enfance dans l'univers sud américain, c'est au lycée à l'âge de 18 ans qu'il rencontre François Knab et Serge Lopez. C'est alors la création de leur premier trio de musique latine " Los yaquis "
Depuis chacun a suivi sa route. La sienne, jalonnée de chansons françaises a débouché sur une carrière d'auteur compositeur interprète.
Tout de suite il participe à de nombreux plateaux et tourne dans les centre culturels (Opération trafic d'artistes) puis en Suisse . Ensuite il co-fonde le groupe Alma avec Serge Lopez et Renato de Resende, groupe à tendance brésilienne.
Ensuite, il participe, aux Francofolies, " Alors chante " de Montauban, est lauréat du concours " Ricochets " et finaliste des journées G.Brassens à Sète.
Puis il rejoint l'orchestre René Coll pour des émissions télé A2 et l'enregistrement d'un album.
A la suite de toutes ces expériences, il fonde son groupe : Jacso Trio avec lequel il est lauréat du concours " Truffe de Périgueux " trophée Radio France.
       

FLAVIEN BOGNET

Cliquez pour agrandir l'imageMembre de cette nouvelle génération, il recherche l'expression pure et simple d'un souffle musical sorti de l'encoche d'une kena ou des harmoniques des zampoñas, bien sûr toujours dans la continuité du travail des Jairas.

A la recherche de l'authenticité, il a intégré le groupe de Danses Bolivia Danza pour parcourir frénétiquement les rues de La Paz, à 3600m d'altitude vêtu d'un costume de Moreno.

Après avoir participé aux principales festivités folkloriques de la capitale bolivienne au son et au rythme de la Morenada, bercé par cette culture andine si festive et émotionnelle, il revient aujourd'hui à ses passions premières : les instruments à vent, ces flûtes en roseaux et leurs mélodies enivrantes.

CONTACT

Pour plus d'informations
contactez Anne VIGNON
Tél : 06 28 19 38 10
ou cliquez sur le bouton ci-dessous
contact


Copyright © 21008 - 2011. Tous droits réservés.